«Je veux que tu te redresses et que tu te sentes fière de qui tu es. Parce qu’il n’y a rien de mal à être moche.» «Personne n’est parfait, mon cœur, tu ne peux pas laisser ton apparence te miner comme ça, mon ange. Regarde-toi, tu sais que tu es belle à l’intérieur. Aime-toi, et tout le monde t’aimera.» 

A l’occasion de la journée contre le gaspillage, une grande enseigne (de grande surface) n’hésite plus à mettre en avant les fruits et légumes « moches » exclus jusqu’à là du cycle normal de distribution, en les vendant 30% moins chers que les produits «normaux».

Cette initiative rejoint une étude récente mentionnant qu’en France, nous jetons en moyenne 21% des aliments que nous achetons, ce qui représente 5,6 millions de tonnes de déchets alimentaires par an, soit 89,9 kg par an et par habitant.

Les 2 grands gagnants de ce gaspillage sont … les fruits et légumes qui représentent 50% des déchets viennent ensuite les plats cuisinés.

Aujourd’hui les fruits et légumes ayant un aspect non conforme « aux yeux du consommateur » sont la grande raison de ce gaspillage. Une pomme, ou encore une orange difforme, ne respectant pas critère de sélection du consommateur, et donc des grossistes / distributeurs termine le plus souvent à la poubelle.

Selon la FAO (la branche de l’ONU chargée de l’agriculture), un tiers des denrées alimentaires produites dans le monde sont perdues ou gaspillées. En partie à cause des aléas climatiques. Comme cet épisode de grêle qui a donné aux clémentines touchées une peau boursouflée. Ou le mistral qui a fait voler les feuilles… venues se coller sur les pêches laissant des traces. «Elles sont exclues du circuit alors qu’elles sont même meilleures que les autres, car le fruit a produit plus de fructose en cicatrisant», assure Renan Even.

pomme

Comment lutter contre ce gaspillage ?

 

 

Découvrez les fruits frais dans votre entreprise et au bureau avec www.fruitibureau.com 

Sources:
http://www.liberation.fr/terre/2014/10/16/ma-carotte-personne-n-est-parfait-tu-sais_1123206